Le professeur Adam Zertal et la découverte de l’autel de Josué sur le mont Eibal

Le professeur d’archéologie Adam Zertal est né en 1936 au kibboutz Ein Shemer appartenant au mouvement socialiste-sioniste HaShomer Hatzaïr et après des études d’économie et d’agronomie a dirigé les activités de son kibboutz. Dans les années 1970 il prit la tête d’une mission israélienne en République Centre Africaine et au Ruanda dans le cadre d’un projet de coopération agricole. Il y apprendra le français.

Il prend part comme officier du génie de Tsahal, l’Armée de Défense d’Israël, à la Guerre de Yom Kippour  en 1973. Après avoir été grièvement blessé durant la guerre de Yom Kippour en 1973, il est hospitalisé pendant un an à l’hôpital Hadassa à Jérusalem et commence à s’intéresser à l’archéologie. « Bien qu’étant persuadé à l’époque que la Bible était un recueil de mythes, j’ai décidé que je parcourrai le Pays d’Israël à pied après ma guérison afin de découvrir des traces archéologiques des faits relatés dans la Bible ». (Jérusalem Post). Il entreprend après sa sortie de l’hôpital des études d’archéologie à l’université de Tel Aviv, bastion de la culture  »laïque » propre au commencement de la création de l’Etat d’Israël moderne.

L’Autorité des Antiquités d’Israël après la Guerre des Six-Jours a entrepris un travail très important de recherche et de fouille des sites  archéologiques de la période biblique en Judée-Samarie auquel a participé le professeur Adam Zertal. Il a découvert entre autres durant cette période le site de ‘Haroshet Hagoïm, mentionné dans le 4ème chapitre du Livre des Juges.

La Judée-Samarie a une superficie d’environ 5.500 km² et s’étend depuis la Vallée de Jezréel au nord d’Israël jusqu’à Béer Shéva au sud. Quatre-vingt pour cent des événements rapportés dans le Tanakh, la Bible, s’y sont déroulés et la majeure partie des juifs y vivaient jusqu’à la destruction du Second Temple en l’an 70 par les Romains.

Adam Zertal a eu réalisé un travail extraordinaire : il a prouvé – au grand dam des universitaires de l’école minimaliste – que la Bible, le Tanakh, ne constitue pas un recueil d’histoires, mais est authentique Il est évident que les travaux qu’il a menés pendant plus de 30 ans dans le cadre de l’université de Haïfa et avec une équipe de volontaires dévoués, constituent une réelle révolution qui n’a manqué de susciter de vives oppositions.

Quelques années plus tard, durant les années 1982-1989, à la tête d’une équipe d’archéologues de l’Université de Haïfa, il découvre sur le Mont Eibal, à 755 mètres d’altitude, l’autel de Josué daté du dernier quart du 13ème siècle avant J.C. et l’identifie comme celui décrit dans Deutéronome 27 : 1-10 et dans le livre de Josué au chapitre 8. Le Mont Eibal est situé près de l’antique Sichem. Puis de 1996 à 2008, il découvre dans l’ouest de la Vallée du Jourdain, non loin de Jéricho et en Samarie, cinq enclos en forme de plantes de pieds immenses.

Adam Zertal : « Si cette découverte correspond exactement à ce qui figure dans la partie la plus ancienne de la Bible, le Pentateuque, cela signifie que les autres parties du Tanakh sont exactes d’un point de vue historique. Cela est quelque chose d’une importance extraordinaire ».

On comprend pourquoi beaucoup d’archéologues et universitaires, tant en Israël que dans le monde ont tenté d’affirmer, mais sans pouvoir le prouver, la non-valeur des découvertes d’Adam Zertal, malgré les preuves scientifiques irréfutables apportées par lui et son équipe de chercheurs.

Cela ne gênait en rien Adam Zertal : « Si vous n’avez pas d’ennemis, vous n’existez pas. Si tout le monde est d’accord avec vous, vous n’êtes rien ! ».

Adam Zertal est décédé en octobre 2015. Que sa mémoire soit bénie.

David Pasder

Nous avons l’occasion à plusieurs reprises d’accueillir le professeur Adam Zertal pour des conférences passionnantes en français dans le cadre des circuits de découverte et d’étude d’Israël conduits par le pasteur Jean-Marc Thobois et organisés par LIPKINPASDER | Israël : notre passion ! Deux DVD ont été réalisés sur la base de ces conférences.

 

Une réflexion sur “Le professeur Adam Zertal et la découverte de l’autel de Josué sur le mont Eibal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s